Histoire d'un aller et retour

Histoire d'un aller et retour


Publié le 4 Janvier 2018

Nouvelle-Zélande, nous voilà !

Après près de 30 heures de vol, nous voici enfin arrivés en Nouvelle-Zélande, dans la ville d’Auckland. Bien fatigués de notre voyage et du week-end intense qui l’a précédé, nous avons parcouru la ville en coup de vent, profitant d’un appartement plutôt tranquille près des quais pour nous reposer.

Deux bonnes nuits de sommeil plus tard, nous avons fait connaissance avec notre nouveau chez nous pour les trois prochaines semaines, SuperVan !. Tous les détails pratiques sur celui-ci dans un article à venir.

Notre maison pendant 3 semaines en Nouvelle-Zélande
Notre maison pendant 3 semaines en Nouvelle-Zélande

La Péninsule de Coromandel

Première étape avec notre nouveau compagnon, la Péninsule de Coromandel, au nord de l’île du nord.

Coromandel

Depuis Auckland jusqu’à la péninsule, d’étroites et tortueuses routes de montagne se succèdent. Pas simple en van et encore moins quand il faut s’habituer à conduire à gauche. Un peu de stress, la route est un peu longue, mais les paysages commencent à se dessiner : de grandes prairies vallonnées d’herbe très verte, accompagnée d’une végétation presque tropicale. Nous traversons cette région de Coromandel en longeant le bord de mer de part et d’autre jusqu’à atteindre Cathedral Cove. Cette plage et ces rochers sortis tout droit du Monde de Narnia terminent parfaitement cette première journée de van un peu éprouvante.

Vue panoramique sur la Péninsule de Coromandel
Vue panoramique sur la Péninsule de Coromandel
Cathedral Cove
Cathedral Cove
Cathedral Cove
Cathedral Cove

Sur les traces de Bilbon et Frodon

Après une première nuit du côté de Hot Water Beach, nous reprenons la route direction Hobbiton, lieu de tournage des films Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit. Le départ se fait depuis l’unique restaurant d’Hobbiton, un bus nous dépose par groupes à l’entrée du village des Hobbits. Celui-ci a été entièrement reconstruit depuis la fin des films, avec des matériaux permanents, bois, briques, etc. Car pour les premiers tournages, la plupart des décors étaient faits de polystyrène, carton, etc.

Nous partons donc pour 2h de balade dans le village des Hobbits. Nous nous remémorons les scènes du film en empruntant ces chemins et en flânant devant les entrées des maisonnettes parfois minuscules. En effet, pour les besoins du tournage, les entrées des “trous” de hobbit ne sont pas toutes à la même échelle.

La visite se termine par une petite bière à l’Auberge du Green Dragon.

Hobbiton, le village des Hobbits
Hobbiton, le village des Hobbits Hobbiton, le village des Hobbits
Hobbiton, le village des Hobbits

Quoi d’autre à Coromandel ?

  • Déguster des Moules vertes de Nouvelle-Zélande

Les Greenshell Mussels (moules à coquille verte) sont la spécialité locale de la région. Beaucoup plus grosses que nos moules françaises, on en trouve dans la plupart des restaurants de la région. Au hasard de notre trajet, nous nous sommes arrêtés déjeuner à Coromandel Mussel Kitchen. Outre les moules que l’on peut déguster marinées ou gratinées, cette Cuisine est également une microbrasserie où l’on peut déguster de la bière brassée sur place. Une agréable trouvaille.

  • Creuser son trou sur la plage

La Nouvelle-Zélande repose sur un sol volcanique, ce qui permet de visiter des lieux tels que Waiotapu et ses sources chaudes, ou le lac Taupo, cratère d’un ancien volcan. Toute cette activité volcanique permet également la pratique d’activités beaucoup plus ludiques, pour petits et grands. En effet, sur certaines plages de l’île du nord, si vous creusez un trou suffisamment profond, l’eau qui remonte est chaude, voire très chaude. En creusant suffisamment, on peut ainsi se créer un petit bassin, les fameux Hot Pools, pour se prendre un bon bain chaud.

Attention, cette activité ne se pratique qu’à marée basse. Consultez les horaires avant de partir en balade, pelle à la main.




Partager cette histoire